L’exode rural n’est pas une fatalité
with Pas de commentaire

Combien de jeunes gens se doivent de quitter leurs campagnes, de Badoudou à Bettenty, pour aller parfaire leur instruction dans les établissements supérieurs des grandes villes. Pendant ces deux à cinq années, il va s’en passer des choses. Bien sur … Lire la suite