Que faire à Dakar en quelques jours ?

Que faire à Dakar en quelques jours ?

with Pas de commentaire

Je ne suis pas du tout partisane des séjours itinérants à travers tous le pays. Je pense au contraire que pour vraiment apprécier son voyage il ne faut surtout pas chercher à tout voir trop vite. Je vous conseillerai donc de choisir l’une des régions du pays et de passer quelques jours à Dakar les derniers jours de votre séjour .

De l’itinérance oui mais pas sur des grandes distances et en variant les moyens de transports.

A Dakar, coté hébergement je suis ne vous conseillerai pas d’aller en ville sauf au club de plongé de l’Oceanium qui bénéficie d’une adresse vraiment hors du temps. Choisissez plutôt Ngor, les taxis bon marché ( environ 3000 Fcfa le trajet Ngor/place de l’indépendance) et les transports publics faciles d’usage vous emmèneront partout sans difficultés.

A Ngor les petits budgets se sentiront à l’aise chez Khalifa et sa modeste chambre d’hôte tenue par lui et sa femme. Ils tiennent aussi sur la plage un cabanon avec un peu de matériel de plongée et de quoi manger sur le pouce.

Quand aux budgets confortables vous serez tres bien accueilli à la maison Abaka. Prendre le petit déjeuner face à la mer avant un bon bain et un pur plaisir!

Pauline.B du site Nouvelle de Dakar qui connait très bien la capitale vous a concocté un récap pour découvrir les essentiels de Dakar sans y passer toutes vos vacances, je lui laisse la parole :

Vous êtes de passage à Dakar pour deux ou trois jours et voulez voir et visiter un maximum de choses pour profiter de cette escale ? La rédaction vous a concocté un petit programme avec quelques incontournables de la capitale.

Dakar est une presqu’île, l’océan n’es tjamais loin. @Nouvelles de Dakar

Un tour au marché Kermel

Détruit par un incendie en 1993, le bâtiment qui abrite le marché Kermel a été reconstruit à l’identique. C’est certainement l’un des marchés les plus touristiques de Dakar. Situé dans le quartier du Plateau, en centre ville, il est surnommé par les locaux le « marché des toubabs » en raison du grand nombre d’expatriés qui s’y rendent pour faire leurs courses. Sillonnez les allées colorées et les stands de poissons, viandes, fruits, légumes, épices… Profitez d’être dans le coin pour vous balader dans les rues du centre ville et vous imprégner de l’atmosphère locale.

Une petite virée sur l’île de Gorée

Impossible de ne pas aller visiter la célèbre île de Gorée. Ses ruelles pavées, ses maisons coloniales aux murs colorés, ses bougainvillées et sa jolie plage la rendent authentique. Son histoire également : l’île a été découverte par les Portugais en 1444, puis est passée aux mains des Hollandais en 1627. Ce sont finalement les Français qui s’en empareront en 1667. Les signares, des femmes métisses mariées aux fonctionnaires coloniaux, développaient l’économie de l’île grâce au commerce de l’arachide, des peaux, de la gomme, de l’or, et des esclaves. Sa situation géographique lui donnait en effet l’avantage d’être un point de transit pour les esclaves d’Afrique qui étaient ensuite transportés vers l’Amérique. Gorée a par ailleurs été classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1978. Cependant, si l’île reste le symbole mondial de la traite négrière, son rôle reste minime, avec moins de 2000 esclaves qui seraient passés par là. Toujours est-il que, rien que pour l’ambiance et l’atmosphère qui y règne, l’île de Gorée mérite d’être visitée, le temps d’une journée.

Comment s’y rendre ?

Rendez-vous à l’embarcadère du port de Dakar, à proximité de la gare ferroviaire. Des navettes font la liaison plusieurs fois par jour. Comptez environ 20 minutes pour la traversée, 5000 FCFA par personne, 500 FCFA de taxe de séjour (à régler à l’entrée de l’île), 500 FCFA pour la visite de la maison des esclaves.

Grimper jusqu’au phare des Mamelles

Les Mamelles, ce sont deux collines rocheuses (les seules de Dakar). Sur l’une se trouve la statue de la Renaissance africaine, construite par l’ancien président Abdoulaye Wade; sur l’autre, le phare de Dakar, construit en 1864 et haut de 21 mètres. Monter jusqu’en haut de cette colline vous permettra d’admirer la capitale et bénéficier d’un panorama exceptionnel sur l’océan.  L’intérieur du phare se visite également avec le gardien.

Prendre un cours de surf sur la plage de Yoff

La plage de Yoff est l’une des plus grandes plages de Dakar. Pendant l’hivernage, la mer est claire et n’a rien à envier aux plages des Seychelles. Autre avantage, à Yoff, contrairement à beaucoup d’autres plages de la capitale, il n’y a pas de rochers. C’est donc l’endroit idéal pour s’initier à un cours de surf et profiter des vagues de l’océan atlantique. Rendez-vous au Malika Surf Camp, une paillote et école de surf située sur la plage, pour réserver un cours ou louer une planche si vous êtes autodidacte.Accès : La plage se situe derrière le Centre Aéré de Yoff et le cimetière musulman.

Déjeuner sur l’île de Ngor

Dégustez une brochette de lotte les pieds dans l’eau. @Nouvelles de dakar

L’île est située juste en face de la commune de Ngor, après le quartier des Almadies à Dakar. Pour s’y rendre, rien de plus simple : il faut aller sur le parking de l’embarcadère de Ngor. Sur la plage, une navette est disponible et fait les allers retours entre l’île et le continent, pour 500 FCFA. Le voyage est un peu chaotique, mais heureusement, ne dure que quelques minutes. Très prisée des Dakarois, mais également des expatriés et des touristes, la petite île de Ngor est hors du temps. On oublie où l’on est, on profite juste du moment présent, loin de l’agitation dakaroise, le temps d’un déjeuner et d’un bon bain dans l’océan.

Le marché artisanal de Soumbedioune et le marché aux poissons

Le marche artisanal de Soumbédioune. @Nouvelles de Dakar

Un peu « trop » touristique, certes mais intéressant pour ramener de nombreux souvenirs, le marché de Soumbedioune est LE marché artisanal de la capitale. Vous y trouverez de tout : statuettes et divers objets en bois, tissus, pagnes, peinture en fixé sous verre, bijoux… Si vous êtes novices au Sénégal, cela peut être assez éprouvant. Armez vous de patience et de diplomatie pour refuser poliment les vendeurs qui vous héleront pour visiter leur boutique. Mieux vaut également être un bon négociateur pour ne pas revenir complètement fauché. La plupart du temps, divisez le prix annoncé par 3, vous aurez alors une idée du prix réel.

Juste à côté du marché, vous pourrez admirer le marché au poisson et sentir les effluves qui s’en dégage. Chaque jour, vers 17 heures, c’est le ballet des pêcheurs qui reviennent de mer avec leurs grosses pirogues aux peintures colorées. On nettoie et vide le poisson sur place. A voir.

Prendre un verre et un plat de coques à La Marée

La Marée est un restaurant situé à la pointe des Almadies, la pointe la plus à l’Ouest de toute l’Afrique. En y allant en fin de journée, vous pourrez admirer une superbe vue panoramique sur l’océan et un magnifique coucher de soleil. L’ambiance kitch et authentique du resto vaut le détour, tout comme sa carte de fruits de mer et poissons frais. Notre conseil : le plateau de coques (1500 FCFA) à partager entre amis pour l’apéro.

Aller à un concert au Just 4 U

C’est l’un des meilleurs endroits à Dakar si vous voulez vous imprégner de la musique locale comme le mbalax. Entre restaurant et jardin, l’endroit est authentique et plein de charme, et fait de lui l’un des lieux les plus prisés des Dakarois. L’établissement propose une cuisine locale et régionale : aloko, poulet yassa ou poisson braisé. Côté musique, le Just 4 U propose tous les soirs des sessions live avec des artistes locaux ou encore des groupes qui font escale à Dakar. Une adresse à ne pas rater ! Concerts tous les soirs vers 23 H. Avenue Cheikh Anta Diop, en face de l’Université. Tel. 33 824 99 25

Auteur : Pauline Bouveau , journaliste

Source : Que faire à Dakar en quelques jours ? – Nouvelles de Dakar

Laisser un commentaire