La mise en place du Bamboung

La mise en place du Bamboung

with 3 commentaires

Le Bamboung, un modele de gestion communautaire en Afrique de l’ouest

Dans le cadre du projet Narou Heuleuk, l’Oceanium de Dakar a mis en place avec la Communauté Rurale de Toubacouta, la première Aire Marine Protégée communautaire, l’AMP du Bamboung.

Délimitation de l’aire marine protégée communautaire du bamboung

Le delta de Saloum, un sanctuaire pour la biodiversité

L’Aire Marine Protégée du Bamboung est un sanctuaire de 6 800 ha faisant partie intégrante de la Réserve de Biosphère du Delta du Saloum (RBDS). Située dans la partie estuarienne du bassin hydrographique du Sine-Saloum du Diombos et du Bandiala, la RBDS est comprise entre 13°35 et 14°15 de latitude Nord et 16°03 et 16°50 de longitude Ouest. Sur le plan administratif, la RBDS est à cheval sur les régions de Kaolack et de Fatick. Elle englobe les arrondissements de Djilor, de Toubacouta, de Fimela et de Niodior.

Mirador à l’entrée du Bamboung

L’écotourisme et  la protection des ressources naturelles

C’est le 10 octobre 2002 que le Conseil de la Communauté Rurale de Toubacouta a décidé par délibération à l’unanimité la création de l’AMPC du Bamboung. Un décret présidentiel a été signé en novembre 2004.
Le fonctionnement de l’AMP repose sur un comité de gestion qui est composé de représentants des 14 villages de la communauté. Il se réunit tous les 3 mois pour discuter, entériner, corriger, les actions menées et les actions à mener.
Un campement écotouristique situé dans l’AMP, Keur Bamboung, permet de pérenniser l’aire. Les bénéfices générés sont ainsi répartis en 3 parts :
  • Fonds d’investissement (entretien du campement),
  • Fonctionnement de l’AMP (qui est autonome financièrement),
  • Développement de la Communauté Rurale.

L’AMP du Bamboung est autonome depuis avril 2006 (3 ans après sa création). Elle a permis la création de nouveaux emplois locaux et est considérée comme une référence au niveau mondial. 

Lisez aussi cet article sur le tourisme solidaire dans le Sine Saloum

.

3 réponses

  1. […] vraiment pour le développement de son village, un peu isolé du continent mais au cœur de l’aire marine protégée communautaire du Bamboung […]

  2. […] Le campement de Omar et Fatou se situe à Sipo, petite île de pécheur située aux portes de l’aire marine protégée communautaire du bamboung. […]

  3. […] campement communautaire de l’aire marine protégée du Bamboung, un modèle de gestion communautaire en Afrique de […]

Laisser un commentaire