Immersion dans une forêt aquatique

with Pas de commentaire

J’ai trouvé ce sympathique carnet de voyage. Son auteur, Fabien, a passé 3 mois au pays de la Teranga pur un stage en cartographie et il vous fait partager ses belles expériences avec beaucoup de détails. Merci Fabien!

Vous pouvez lire l’intégralité de ses aventures sur son blog

               Debout à 6h30, je compte bien profiter un maximum de cette dernière journée de weekend. J’ai passé une excellente nuit et je me sens en pleine forme ! Joël et Camille m’attendent déjà pour une rapide excursion dans la forêt. Hélas nous n’aurons pas la chance d’observer quelconque animal si ce n’est quelques beaux oiseaux (merles métalliques, ainsi que les « zazou »). Nous partons à 3 en canoë kayak pour profiter des premiers rayons de soleil et faire quelques photos.

 
Commencer la journée par un peu de canoë, quoi de mieux?
 
Drôle de petit crabe!

Vers 8h, nous retournons jusqu’à notre case pour prendre le petit déjeuner. Les filles, réveillées depuis seulement quelques minutes, nous rejoignent pour ce bon petit « breakfast » (pain, chocopain et café).

 
En canoë dans la mangrove

C’est parti pour une matinée canoë avec notre guide qui nous emmène tous les 6 à travers les petits « bolong » du fleuve. Nous ramons sportivement, essayant d’éviter les éclaboussures parfois volontaires des uns et des autres. Nous débarquons sur la terre ferme près de l’observatoire des oiseaux et prenons un peu de repos à l’intérieur de celui-ci. Pendant que les filles font trempette, nous nous acharnons à vouloir attraper les fruits du baobab et son fameux pain de singe. Après plusieurs lancés de bâtons plus tard, nous voilà en possession de deux pain de singe !

 
Joël observe les huîtres sur les racines de la mangrove

Nous prenons le chemin du retour, switchant entre les canoës et les 2 kayaks.

 
Canoë dans la mangrove [photo : Joel]
 
Canoë [photo : Joel]
 
Helen et moi au coeur de la mangrove [photo : Joel]
 
Pagayons! [photo : Joel]
 
Helen s’apprête à passer ce petit obstacle [photo : Joel]
 
Changement de rôle pour le retour [photo : Joel]

Il nous reste une petite heure avant le départ, le temps d’organiser quelques combats, debout sur une pirogue retournée. Comme de grands enfants que nous sommes, nous profitons de cette « joute » improvisée pour profiter une dernière fois de la tiédeur de l’eau.

 
Sur le point de perdre mon combat avec Éva [photo : Joel]
  
Technique d’intimidation [photo : Joel]

 
Savane Africaine

Après une bonne douche, et une fois nos affaires rassemblées et le livre d’or signé, nous marchons en direction de Sipo, où nous attends la pirogue pour le retour à Toubacouta.

 
Le campement Keur Bamboung et sa vue exceptionnelle sur le fleuve

 

Laisser un commentaire