Aires protégées du Sénégal – Vision 2016 –

Aires protégées du Sénégal – Vision 2016 –

with Pas de commentaire

Un vent de panique

Un nouveau décret portant sur la tarification des aires protégées du Sénégal a été publié en ce début de saison par le ministère de l’environnement. Face à la colère des uns et à l’incompréhension de beaucoup d’autres, la rédaction de Sine Saloum, Voyage au cœur du delta, tente de favoriser les échanges constructifs pour mieux appréhender ce changement et ses répercussions aussi bien du point de vue touristique qu’environnemental.

Je demande aux acteurs du tourisme, étatiques ou privés, du delta du Sine Saloum, mais aussi du pays, de réfléchir posément au nouveau décret sur la tarification des accès aux aires protégées et de nous faire partager leur réflexion et la vision qui en découle.

Quelle sera l’implication et les retombées pour les communautés rurales?

Comment les acteurs du tourisme ont été préparés pour en parler aux voyageurs?

Comment le voyageur doit-il percevoir le message?

Concrètement comment cela se passe pour lui?

Sur le terrain, comment cela va-il se passer? Le ticket d’entrée ok mais pour les photos cela va-t-il  être faisable?

De l’information constructive est ce dont nous avons tous besoin, le pessimisme habituel est plombant et la saison touristique 2015/2016 qui commence n’en a pas besoin..

Ce décret est une occasion pour le Sénégal de faire bénéficier à l’ensemble du pays des retombées de ses initiatives nombreuses et satisfaisantes en matière d’environnement. Nous somme ravis de voir que le pays puisse trouver des alternatives aux subventions étrangères et tirer dans sa propre richesse la ressource pour s’autonomiser.

Parce que depuis des décennies un très gros travail a été fait de concert avec les communautés rurales, les organisations non gouvernementales et l’état pour protéger et valoriser ce patrimoine qui fait la richesse du Sénégal, on espère aujourd’hui l’adhésion de la société civile pour donner sa contribution et poursuivre bien d’autres projets si encourageants.

Voulez vous un échantillon?

Ensemble pour un tourisme responsable

De très belles réalisations ont été faites au Sénégal et ont besoin d’encouragements. Aujourd’hui le Sénégal a 3 axes touristiques devant lui : le tourisme balnéaire dans lequel il devient absurde de tout miser, le tourisme d’affaire qui est une valeur montante et le tourisme responsable qui s’adresse à des voyageurs de plus en plus conscients et soucieux de leur impact, en quête d’authenticité et dont il serait absurde d’ignorer la bonne volonté.

De nombreux voyageurs sont venu et reviendront au Sénégal pour autre chose que pour consommer du loisir low cost. Ceux-la trouveront toujours d’autres destinations pour les satisfaire. Le slow travel et une autre option si on accepte de découvrir le Sénégal sans idée préconçue et en ayant gardé notre capacité à nous émerveiller. Si en plus vous avez toujours sur vous un peu d’eau, un éventail et  le goût du bavardage ou de la lecture pour pallier aux vicissitudes du voyage alors vous apprendrez vraiment à aimer ce pays.

On aime venir au Sénégal pour vivre une expérience touristique si riche qu’il est difficile de la résumer en quelques mots mais ceux qui l’ont rencontrée sauront me comprendre. Et cette expérience à un prix:

C’est pas le plus bas mais c’est peut être le plus juste.

Aussi je m’adresse à vous, acteurs du tourisme ou voyageurs :

Pour les uns la rédaction aimerait bien votre point du vue sur le sujet (usez des commentaires de cet article ou des réseaux sociaux en utilisant  #AiresProtégéesSénégalVision2016) et quand aux autres nous vous invitons à partager votre plus belle expérience dans l’une des magnifiques aires protégées du pays avec #TresorsDuSenegal et le # du nom de l’aire protégée.

La liste des parcs nationaux et réserves du sénégal est ici

Merci à tous pour votre participation. Les commentaires sont à vous. Pour plus de dynamique vous pouvez aussi réagir sur les réseaux sociaux en suivant les liens ci dessous.

Laisser un commentaire