Les 5 sens en éveil dans le Saloum

with Pas de commentaire

J’aime entendre les nombreux oiseaux qui m’entourent à n’importe quel heure du jour ou de la nuit. Par myriades, du merle métallique bavard et matinal au discret coucou nocturne, ils chantent, sifflent, babillent, gazouillent, glatissent, jacassent, ululent,… . Ainsi sont  rythmées mes journées.

rollier-abyssinie

Mon conseil : Séjour au Keur Saloum de Toubacouta. Un haut lieu de l’ornithologie dans le delta du Saloum

*

J’aime sentir l’odeur du café touba dont chaque cuisinière à le secret. Cet arôme de café épicé qui s’exhale réveille mon corps engourdi et le prépare à une belle journée de labeur ensoleillé.

cafe-touba-2

A déguster dans toutes les cantines du pays!

*

J’aime goûter la saveur marine  des huîtres de mangroves glanées sur les racines de palétuviers pendant mes promenades qui n’ont de but que celui de m’émerveiller.

Les huitres de mangrove par Hellio et Van Ingen

Mon conseil : visite de l’aire marine protégée du Bamboung et de la coopérative des femmes de Soucouta

*

J’aime toucher l’eau fraîche de la mangrove, faire ruisseler l’eau de mes mains sur mon visage et m’y plonger entièrement. Lavée de la poussière et de la fatigue je goutte paisiblement la fraîcheur de la soirée qui s’installe.

Mon conseil : La très belle plage de mangrove à Dassilamé sérère ou la vallée de Nema Bah

*

J’aime voir le vol en rase-motte des hérons garde boeufs, immaculés, qui au soleil couchant et rougeoyant, quittent la brousse et leur compagnons ruminants pour rejoindre la mangrove. Dans cet eden vert et bleu les attend un repos bien mérité

Mon conseil : Ballades le long du marigot entre Toubacouta et Missirah à mi chemin entre la brousse et la mangrove

Laisser un commentaire